Les menaces affectant les terminaux mobiles se multiplient

Pas de doute, selon Pradeo, les cyber-délinquants misent sur les applications pour s’attaquer aux terminaux mobiles : le français estime ainsi que 86 % des menaces sont passées par ce vecteur l’an passé. Majoritairement, ces menaces concernent les fuites de données : « 61 % des applications Android et 36 % des applications iOS envoient des données de leurs utilisateurs à des serveurs distants » - sur un total de 2 millions d’échantillons analysés.

Close