Les pirates (russes) avancent masqués

La NSA et le GCHQ assurent que les cyber-attaquants russes maquillent leurs activités en utilisant outils et infrastructures de leurs homologues iraniens. De quoi rappeler le maquillage de l’opération Olympic Destroyer.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close