Nouvelle épidémie exploitant la faille SMB

Depuis le milieu de l’après-midi du 27 juin, un logiciel malveillant se diffuse rapidement depuis l’Ukraine à travers l’Europe et le monde. Ce logiciel malveillant se propage à travers le réseau local en s’appuyant sur une vulnérabilité déjà exploitée précédemment par WannaCry et rendue publique plutôt cette année : un exploit d’exécution de code à distance visant Windows de XP à 2008 sur le port TCP 445.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close