Les dessins du MagIT

Télécharger Information Sécurité
  • Dans ce numéro:
    • #NotPetya : les enseignements tirés chez Maersk
    • Gestion des correctifs : cinq pratiques de référence
    • Gestion des correctifs : des pistes pour améliorer une activité essentielle
    Télécharger cette édition
  • iCloud envoie sur les serveurs d’Apple l'historique de vos appels

    Selon l’éditeur de solutions de sécurité Elcomsoft, iCloud envoie sur les serveurs d’Apple l'historique de vos appels, y compris lorsque la sauvegarde automatique est désactivée, et les y stocke pendant quatre mois. Même si l’idée est de synchroniser les appareils de l'utilisateur et l'aider en cas de perte, Apple remonte ses informations sans en laisser le choix à ses utilisateurs.

  • Vers une régulation des objets connectés

    Faut-il définir des réglementations, ou à tout le moins des standards, pour la sécurisation des objets connectés ? C’est à cette question que s’est récemment intéressée la sous-commission à l’énergie et au commerce du parlement américain. Interrogés par des parlementaires américains, plusieurs experts se sont clairement prononcés en faveur d’une implication des gouvernements dans une régulation de la sécurité de l’Internet des objets.

  • Kaspersky accuse Microsoft de pratiques anticoncurrentielles

    L’éditeur russe a décidé d’entraîner le géant de Redmond sur le terrain juridique pour obtenir le changement de la manière dont il traite notamment ses concurrences du domaine de la protection du poste de travail avec Windows 10.

  • Élections en Amérique

    Mardi 8 novembre : un nouveau président pour les USA et la Silicon Valley.

  • Bernard Cazeneuve propose un débat parlementaire sur le fichier TES

    Dans une lettre aux présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve propose la tenue d'un débat parlementaire sur le fichier TES regroupant les données personnelles des soixante millions de Français.

  • L’Association médicale mondiale alerte sur la cybersécurité

    Pour les médecins, le secteur de la santé est devenu une « cible de choix facile » pour les cybercriminels. Réunie à Taïwan fin octobre pour son assemblée annuelle, l’Association médicale mondiale (AMM) a jugé que « l’augmentation des dossiers médicaux et des systèmes de facturation électronique fragilise le secteur de la santé » face aux attaques informatiques, jusqu’à estimer que celui-ci constitue aujourd’hui « une cible de choix facile » pour les cybercriminels.

  • Le fichier de 60 millions de français honnêtes

    Un décret vient d'autoriser la création d’un vaste fichier de données personnelles « relatif aux passeports et aux cartes nationales d’identité dénommé ‘titres électroniques sécurisés’ », ou TES, dans le but énoncé de « prévenir et détecter leur falsification et contrefaçon ». Parmi les données concernées, celles dont le vol serait le plus inquiétant sont les images numérisées du visage, des empreintes digitales et de la signature.

  • Une pensée pour nos ordinateurs disparus

    En ce 2 novembre, un moment de recueillement pour tous nos ordinateurs disparus...

  • De nouveaux MacBook Pro

    Apple présente, pour ses nouveaux MacBook Pro, la Touch Bar, fine bande OLED interactive remplaçant les touches de fonction.

  • La Cnil dénonce une faille de sécurité sur le site du PS

    La Cnil, informée de l'existence d'une faille de sécurité sur le site web du Parti Socialiste, a prononcé un avertissement public à son encontre en raison "de la gravité des manquements constatés, du nombre de personnes concernées par la faille et du caratère particulièrement sensible des données en cause qui permettaient notamment d'avoir connaissance de leurs opinions politiques".

  • Des caméras impliquées dans l'attaque DDoS contre Dyn

    L'attaque DDoS contre Dyn a utilisé des botnets Mirai s'appuyant, entre autres objets connectés, sur l'infection de très nombreuses caméras de surveillance aux mots de passe par défaut sans robustesse.

  • Attaque massive DDoS sur Dyn aux États Unis

    S'appuyant sur des objets connectés, une attaque massive par déni de service distribué sur le fournisseur de service DNS Dyn a limité l'accès depuis les États Unis aux nombreux sites qui dépendent de lui, dont GitHub, Paypal, Twitter, Airbnb, Reddit, Spotify, Netflix, paralysant une grande partie d'Internet.

- ANNONCES GOOGLE

Close