Exclusif : victime d'une panne d'exploitation, le progiciel Chorus est à l'arrêt

Depuis mercredi, le progiciel comptable de l'Etat est en panne. La faute à un incident d'exploitation dans le datacenter hébergeant l'application.

Selon nos informations, le progiciel comptable de l'Etat, Chorus, est en rade. Depuis la mi-journée mercredi, les 35 000 utilisateurs qui utilisent au quotidien l'application pour gérer la dépense de l'Etat (soit 1 Md€ par jour) ne peuvent plus accéder à l'outil. Le redémarrage de Chorus, attendu dans un premier temps dans la journée de vendredi, ne pourra pas avoir lieu avant lundi. 

Comme souvent en pareil cas, la panne trouve son origine dans des travaux menés sur le site de production, un datacenter opéré par Bull dans la région d'Angers. La poussière générée par des travaux aurait ainsi mis en panne la climatisation, ce qui a fini par déclencher les systèmes d'incendie. Contactée, l'AIFE (Agence pour l’informatique financière de l’Etat, qui pilote le fonctionnement et les évolutions de l'application) confirme que l'infrastructure de stockage a été victime d'une panne à 10h15 mercredi, entraînant l'indisponibilité du système cœur de Chorus à partir de 14 heures ce même jour (les formulaires pour Chorus restant eux accessibles). Au final, une baie de stockage a été endommagée, sans possibilité de reprise des données, selon l'AIFE. Un constat qui a poussé l'Agence à enclencher une opération de restauration des données jeudi matin et à mettre en œuvre son plan de reprise d'activités (PRA). "Les données seront restaurées en date et heure de la coupure", promet l'AIFE. 

Selon un document de Bull, qui explicite le contrat gagné par la société pour la mise en œuvre d'une infrastructure à très haute disponibilité hébergeant Chorus, la convention de service signée avec l'AIFE prévoyait une disponibilité de 99,5 % (soit quelque 44 heures d'indisponibilité maximale par an). La panne de cette semaine devrait à elle seule largement dépasser ce total. 

Contacté par la rédaction, Bull reconnaît la panne dans des termes assez vagues : "mercredi 19 juin, nous avons eu un incident sur l'une des salles de l'un de nos datacenters. La mise en œuvre des procédures d'urgence adéquates a permis de revenir aux conditions normales d'exploitation en moins d'une heure. Néanmoins, les conditions d'exploitation dégradées pendant cette heure ont pu avoir des impacts chez certains de nos clients", écrit la société dans un e-mail à la rédaction.

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

0 commentaire

Le plus ancien 

Mot de passe oublié ?

Pas de problème ! Merci d'entrer votre adresse e-mail ci-dessous. Nous vous enverrons un email contenant votre mot de passe.

Votre mot de passe a été envoyé à :

- ANNONCES GOOGLE

Close