Gartner : les utilisateurs de mainframe se moquent comme d'une guigne des lames zEnterprise

A la lecture du dernier sondage mené par Gartner auprès d'un parterre d'utilisateurs de mainframes, réunis lors de sa conférence datacenter de Las Vegas, le moins que l'on puisse dire est que l'annonce récentes d'un châssis de lames Power et x86 pour les mainframes de la série z196 n'inspire guère les foules. Pire l'adoption du z196 lui-même pourrait être plus lente que ne l'espère Big Blue.

Un sondage en temps réel mené par Gartner à l'occasion d'une session de sa conférence datacenter de Las Vegas en dit long sur la façon dont les entreprises utilisatrices de grands systèmes accueillent l'arrivée du dernier-né des mainframes d'IBM. Si le nouveau venu - le zEnterprise 196 - séduit sans doute le cœur des grands clients IBM, il n'en va pas de même de tous les utilisateurs de mainframe. Le sondage mené dans la salle par le vice-président de Gartner, Mike Chuba, révèle ainsi que 47 % des participants ne prévoient pas d'installer un z196 avant la fin 2011. Et que seuls 19 % d'entre eux entendent déployer un tel système central avant la mi-2011.

Cet accueil relativement froid a sans doute à voir avec le coût logiciel élevé de cette plate-forme. 26 % des participants citent ainsi le prix élevé du logiciel au premier rang des raisons pour lesquelles le mainframe ne progresse pas dans leur entreprise. Et pour la première fois dans un tel sondage de Gartner, ce ne sont pas les coûts des logiciels tiers qui sont pointés du doigt mais bien les coûts de licence que facture Big Blue. "Vous avez enfin réalisé que vous payez déjà beaucoup pour les logiciels IBM" a ainsi plaisanté Chuba.

Pas d'enthousiasme pour le zEnterprise BladeCenter Extension (zBX)

L'accueil réservé par les utilisateurs de mainframes au lancement du zEnterprise BladeCenter Extension (zBX), un chassis lâme complémentaire du system z196 à même d'accueillir des lames Power et x86 - présenté par IBM comme une des grandes nouveautés du z196 -, est encore plus froid. Ainsi 98 % des présents ont indiqué qu'il est peu probable qu'ils installent un zBX avant la fin 2011. Une des raisons de cet accueil est peut-être l'absence de support pour Windows dans le zBX, mais IBM devrait sans doute avoir à réévaluer sa stratégie marketing quant au zBX. "Il faut qu'ils revoient leur annonce du zBX" a indiqué Chuba, commentant la réaction des utilisateurs.

Phil Robert, directeur du service management chez la banque canadienne Scotiabank, est un cas d'espèce pour ce qui concerne l'incompréhension vis-à-vis de l'annonce du zBX. En fait, il n'est pas familier de l'annonce d'IBM et explique qu'il lui faudrait se familiariser avec le concept de technologies de serveurs lames sur les serveurs System z.

A propos du z196 lui-même, Robert explique que sa société a récemment investi dans un serveur z10 (le prédecesseur du z196) : " à l'heure actuelle, nous n'avons même pas l'intention de nous y intéresser", indique Phil Robert à propos du z196.

Des ventes de mainframes qui peinent à retrouver leur niveau près-crise

Rappelons qu'après sept trimestres de baisses consécutives, les ventes mondiales de mainframe ont rebondi au troisième trimestre 2010, enregistrant un modeste +17 % par rapport à la même période en 2009. Pas de quoi sortir le champagne : d'après les chiffres d'IBM, les ventes du 3e trimestre 2010 restent 25 % inférieures à celles enregistrées au 3e trimestre 2006, lorsque les ventes de mainframes était encore fringantes...

Adapté d'un article en anglais de Ryan Arsenault, SearchDatacenter.com, avec la contribution de Christophe Bardy, LeMagIT.

A lire aussi sur leMagIT :

Mainframes : plus ça change, moins ça change...

Pour approfondir sur Mainframes

- ANNONCES GOOGLE

Close