IBM préparerait une version à moindre prix de ses mainframes z196

Un an après avoir lancé son mainframe System z196 Entreprise Class, IBM pourrait lancer une version Business Class, meilleur marché et destinée aux moyennes entreprises. La rumeur enfle avec une nouvelle machine attendue début juillet.

Et si un an après avoir lancé son mainframe System z196 Entreprise Class, IBM s’apprêtait à lancer une version Business Class, meilleur marché et destinée aux moyennes entreprises ? C’est ce que laissent entendre l’analyste Alan Radding sur son blog Dancing Dinosaur et notre confrère Timothy Prickett Morgan du Register, en se basant sur des propos de revendeurs et de clients privilégiés. Ce dernier prédit même une annonce officielle dans la semaine suivant le 4 juillet (jour férié aux Etats-Unis).

Cette rumeur semble crédible pour deux raisons. La première est que les z196 actuels sont basés sur des processeurs quadri-coeurs z11, alors que la version précédente des mainframes IBM était basée sur des processeurs z10. Or quelques mois après avoir lancé ses mainframes pour entreprises en mars 2008, IBM annonçait en octobre de la même année les System zEntreprise BC en octobre, basés la même architecture, mais avec quelques cœurs inactivés en usine et un peu moins de puissance. Une évolution similaire semble tout à fait envisageable avec les z196, dont la puissance actuelle maximale  (80 cœurs actifs pour 52 000 MIPS) va largement au-delà des besoins des entreprises clientes les plus modestes.

L’autre raison qui pourrait pousser IBM à proposer des mainframes « d’entrée de gamme » est Oracle. En rachetant Sun sans réellement pousser de développements sur les processeurs Sparc ou de nouvelles machines, Oracle a poussé des clients par centaines dans les bras d’IBM. En déclarant récemment que le processeur Itanium, pourtant soutenu par son partenaire HP et Intel, était une voie sans issue, et en stoppant le développement de nouveaux logiciels pour la plate-forme, Oracle risque fort d’inciter des clients utilisateurs à migrer vers les processeurs Power et les System Z d’IBM.

Au premier trimestre 2011, 40 % des 210 remplacements compétitifs effectués par IBM chez les grands comptes venaient d’une base installée en Itanium. Avec une gamme de mainframe plus étendues, Big Blue pourrait ainsi répondre aux besoins des grands comptes, mais également des entreprises de taille moyenne.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close