Vers un mariage Fujitsu/Toshiba dans les disques durs ?

Toshiba a confirmé mener des discussions avec Fujitsu en vue du rachat de l'activité disques durs de son compatriote.

Toshiba a confirmé mener des discussions avec Fujitsu en vue du rachat de l'activité disques durs de son compatriote. Mais Fujitsu s'est empressé d'indiquer dans un communiqué que ces discussions ne sont pas exclusives.

« Plusieurs articles sont parus dans les médias au sujet de l'activité disques dur de Fujitsu. Ces articles ne s'appuient sur aucune annonce de Fujitsu. Fujitsu confirme qu'il mène des négociations avec plusieurs sociétés à propos du futur de son activité disques. Toutefois, aucun accord n'a été trouvé à ce jour », indique ainsi le Japonais. La cession des activités disques de Fujitsu ressemble de plus en plus à un feuilleton.

Fin 2008, Western Digital était donné favori dans la course à la reprise de la division du Japonais jusqu'à une déclaration en décembre du président de Fujitsu, Kuniaki Nozoe. Ce dernier avait finalement déclaré que les chances d'un accord avec Western Digital étaient nulles en l'état des propositions du constructeur en matière de garanties pour l'emploi et de reprise des sites de production nippons.

Selon les estimations, Fujitsu pourrait obtenir un peu plus de 400 M$ pour sa division disques durs, dont les pertes devraient atteindre près de 100 M$ sur l'ensemble de l'année 2008. Un mariage avec Toshiba donnerait naissance au numéro un mondial des disques durs 2,5 pouces en volume. Et permettrait aussi à Toshiba de se renforcer sur le marché lucratif des disques durs pour serveurs d'entreprise. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close