SCO devra payer 2,5 M$ à Novell

Ce n’est qu’un épisode supplémentaire du bien triste feuilleton qui voit SCO s’opposer depuis plus de quatre ans à Novell sur la propriété intellectuelle relative à Unix.

Ce n’est qu’un épisode supplémentaire du bien triste feuilleton qui voit SCO s’opposer depuis plus de quatre ans à Novell sur la propriété intellectuelle relative à Unix. Dans cet épisode, un juge fédéral américain condamne SCO à 2,5 M$ de royalties pour enrichissement abusif sur un accord de licence conclu avec Sun en 2003. A cette somme s’ajoutent 900 000 $ d’intérêts.

De quoi, peut-être, finir d’achever SCO, placé sous la protection de la loi américaine sur les faillites depuis septembre 2007 et privé, courant 2008, d’une injection de 100 M$ de liquidités par un investisseur. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close