Pour 2,1 Md €, la fibre va se faire voir chez les Grecs

Le Ministre grec des télécoms et des transports, Costis Hadzidakis, a dévoilé hier un vaste plan de 2,1 Mds € pour la construction d'un réseau en fibre optique destiné à relier les foyers grecs à l'Internet à très haut débit.

Le Ministre grec des télécoms et des transports, Costis Hadzidakis, a dévoilé hier un vaste plan de 2,1 Mds € pour la construction d'un réseau en fibre optique destiné à relier les foyers grecs à l'Internet à très haut débit. Le gouvernement prévoit de co-financer le déploiement d'un réseau FTTx qui desservira deux millions de maisons et bâtiments à des débits de 100 Mbit/s et plus (notamment dans les régions autour d'Athènes et de Thessalonnique).  

Le plan prévoit un partenariat public-privé sur sept ans qui devrait doper l'adoption du très haut débit en Grèce, sans toutefois régler le problème de la couverture des campagnes. Le coût de déploiement d'un réseau optique dans les zones rurales a en effet été jugé bien trop coûteux par le gouvernement du pays. Selon les dernières statistiques, seuls 12 % des foyers grecs disposent d'un accès au haut débit.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close