Cyberguerre en Géorgie : une attaque préparée ?

La riposte russe en Géorgie, faisant suite à l'offensive de ce pays contre la province d'Ossétie du Sud, s'accompagne d'attaques contre des sites officiels de l'état du Caucase, dont ceux de son président et de son parlement (voir à ce sujet l'analyse des faits par nos partenaires de CNIS).

La riposte russe en Géorgie, faisant suite à l'offensive de ce pays contre la province d'Ossétie du Sud, s'accompagne d'attaques contre des sites officiels de l'état du Caucase, dont ceux de son président et de son parlement (voir à ce sujet l'analyse des faits par nos partenaires de CNIS).

Selon iSIGHT Partners toutefois, ces attaques auraient pu être préparées. La société spécialisée en sécurité met en avant une analyse de trafic montrant que le site du président géorgien Saakashvili a été victime d'une attaque par déni de service de faible intensité dès le 18 juillet. Selon iSIGHT, il pourrait s'agir là d'une façon pour les assaillants de tester les défenses du serveur visé.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close