SAP Forum : SAP fait valoir ses atouts dans la mobilité

A l’occasion du SAP Forum, SAP est venu détailler son offre Mobilité et expliquer comment les outils de Sybase s’insèrent dans son portefeuille. MDM, développement d’applications, SAP Store, synchronisation avec le SI : l’Allemand s’installe sur l'un des segments du marché clé pour les entreprises.

Dans le domaine de la mobilité, «nous pouvons répondre à l’ensemble des exigences», a tenu à rappeler Frédéric Puche, responsable Mobilité chez SAP France à l’occasion du SAP Forum qui se tenait le 31 mai dernier au Cnit de La Défense (Paris). Une façon pour le groupe de positionner son offre, de façon concrète, devant un parterre de partenaires.

Il faut dire que l’éditeur allemand a fait de la mobilité l'une des priorités de sa feuille de route. Un engagement symbolisé par l’un des plus gros rachat de l'histoire de la société, Sybase en mai 2010 pour 5,8 milliards de dollars. L’heure est désormais propice à faire valoir cette arsenal "dans un environnement où il se vend deux fois plus de mobiles que de brosses à dent", s'amuse Frédéric Puche.

L’offre de Sybase, SAP en a ainsi fait le socle de son offre de gestion pour la mobilité. D’abord avec Afaria pour la brique MDM (Mobile Device Management). Cette plate-forme permet de «contrôler les terminaux ainsi que leurs communications, de bloquer un terminal à distance, de le mettre à jour, de l’activer et de le désactiver», résume Frédéric Puche. A cela s’ajoute le développement d’applications. SAP met en avant son offre de Mobile Enterprise Application Platform (MEAP) avec Sybase Unwired Platform (SUP), qui permet de connecter les applications mobiles au SI de l’entreprise (pas uniquement SAP, soutient encore Frédéric Puche). SUP permet également de mettre en place un mode déconnecté.

A cette base, SAP a associé un magasin applicatif, le SAP Store, qui renferme une quarantaine d’applications développées par l'éditeur, le magasin étant également ouvert aux partenaires. SAP propose par ailleurs des prestations d’accompagnement afin de réaliser des prototypes, souligne Frédéric Puche. Une démonstration a permis de montrer des applications mobiles prêtes à l’emploi dans les domaines du HCM, ERP/ SCM et CRM. De l’annotation de rapports, au système de workflow dans le backoffice de l’entreprise avec outil de validation sur le mobile, en passant par une application de création de contrats et de conditions contractuelles.

L’intégration avec l’existant, un atout pour les clients


Bref, si en matière de mobilité SAP agite une offre étendue, les clients eux de leur côté, semblent également intéressés par l’intégration, native, aux outils SAP qui forment le backoffice de l’entreprise. C’est ainsi le cas Mölnlycke Health Care, une entreprise spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de produits de santé, dont le SI repose à 90% sur du SAP, explique Pascal Devender, Global Application Manager CRM de la société. Son projet ? proposer à certains utilisateurs de la filiale américaine du groupe, déçus par un CRM en ligne, une application mobile de gestion de comptes sur iPad. Un terminal dont l’ergonomie devrait davantage satisfaire ces utilisateurs déçus. «Nous avons privilégiés Sybase et SAP car nous avions SAP dans l’entreprise mais également car MDM et MEAP étaient intégrés», commente le client.
On retrouve également cet argument de la proximité avec l’existant chez Ingenico dont le contexte SAP pré-existant a poussé le groupe vers les outils mobiles de l’Allemand pour un projet de CRM mobile. Sandrine Fabreguès, responsable de projet CRM Mobilité, voit au final SAP comme un atout pour la synchronisation des données et l’intégration native avec le backoffice SAP CRM.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close