Panne mondiale d’Azure, le G-Cloud anglais affecté

Un bug logiciel lié à cette année bissextile a provoqué une panne mondiale de Windows Azure dans plusieurs régions du globe. Cette interruption de services, qui n’est toujours pas réparée, a laissé sur le carreau plusieurs sites clé, dont CloudStore, la place de marché Cloud du gouvernement britannique.

magit611 azure panne

Un arrière gout du bug de l’an 2000 ? Microsoft a confirmé hier mercredi 29 février une panne d’ampleur mondiale de son infrastructure de Cloud Computing, Windows Azure.  L panne est intervenue hier à 1h45 (GMT), rendant inopérant une partie des services de la plate-forme. Selon le tableau de bord mis en place par l’éditeur, les services liés à l’administration des services Cloud étaient alors inaccessibles depuis plusieurs régions du globe dont une partie des Etats-Unis et l’Europe du nord. Quelques heures plus tard, Microsoft a confirmé que les services de stockage n’avaient pas été impactés par la panne. Indiquant que 3,8% des sites hébergés avaient toutefois subi de fortes dégradations de services.

Plusieurs services associés à Azure comme SQL Azure Data Sync, Access Control 2.0, Azure Reporting, ont également été affectés, a précisé Microsoft.

A la rédaction de cet article, les équipes de Microsoft travaillent toujours à rendre pleinement opérationnelle la plate-forme. 70% des services impactés dans les régions nord et sud des Etats-Unis seraient revenus à la normal, confirme l’éditeur, toujours via son tableau de bord. Les services Windows Azure Compute dans la zone Europe du nord affichent quant à eux une activité normale.

Dans un billet de blog, Bill Laing, vice président Server & Cloud chez l’éditeur, souligne que l’origine de cette panne semble liée à un bug logiciel, provoquée par une erreur de calcul de la date, en raison de cette année bissextile. Les équipes de Microsoft poursuivent toutefois leur enquête, ajoute-t-il. Certaines régions et certains clients sont encore impactés par la panne et risquent de rencontrer «une perte de fonctionnalités des applications», souligne-t-il.

Le G-Cloud anglais impacté

Cette panne aurait ainsi frappé de nombreux sites clés hébergés sur la plate-forme Azure. Le quotidien britannique The Guardian nous indique que CloudStore, la place de marché de services Cloud réservée au gouvernement anglais lancée le 20 février dernier - et dont le socle est Azure -, a été victime de cette panne Microsoft. A la rédaction de cet article, le portail était de nouveau opérationnel.

En 2009, Azure, alors en pré-version de test, a également enregistré une coupure nette de ses services, paralysant le service pendant plus de vingt heures. Depuis, plusieurs services Cloud de Microsoft ont également vacillé. En août 2011, Office 365 a été victime de sa première panne significative, alors qu’en septembre 2011, certains services dont Azure avaient également marqué une pause.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close