Cisco rend le télétravail transparent

Cisco commercialisera au début de l'année prochaine son Virtual Office, un ensemble de technologies pour porter simplement les ressources de l'entreprise au domicile de l'employé. Son avantage : rendre transparentes et permanentes les connexions entre le bureau distant et le bureau dans l'entreprise.

« Une extension de l'entreprise ». C'est la définition que livre Cisco pour présenter Virtual Office (CVO), une compilation de technologies de la marque, qui doit, selon la société, constituer une solution rapide et efficace aux déploiements de postes de travail delocalisés. Autrement dit, une réponse technologique simple à la téléprésence. Cibles visées: les PME et les grands comptes.

Dans le détail, CVO associe un ensemble de produits du spécialiste du réseau, d'abord côté employé, puis côté entreprise qui héberge l'ensemble. L'employé installe à son domicile un simple routeur (881w Series), un téléphone IP (7970G) et une webcam. Le déploiement côté entreprise nécessite l'installation d'une kyrielle de composants Cisco : un routeur série 7200 qui motorise le VPN (Dynamic Multipoint Virtual Private Networking), et pour la configuration et l'administration, Cisco Configuration Engine, Cisco Security Manager et Cisco Secure Access Control Server.

Simplicité d'installation

La grande force de ce système réside notamment dans la capacité à dissimuler l'accès au VPN de l'entreprise et d'assurer ainsi une présence quasi-transparente de l'employé. D'autant que, côté configuration, ce dernier n'a que peu de manipulations à effectuer. Il branche son routeur et, automatiquement, le profil pré-défini (on parle d''image) se télécharge. L'employé distant peut alors télétravailler, consulter les ressources de l'entreprise et faire de la visio-conférence, grâce à la webcam. Et ce, sans se préoccuper des contraintes d'accès au VPN ou de sécurité. La connexion à l'entreprise est désormais permanente.

Ce décloisonnement a un prix : 700 $ par utilisateur. Cisco, qui utilise cette solution depuis deux ans en interne sur 12 000 employés, compte débuter la commercialisation de CVO en début de l'année prochaine en Europe.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close