Performances : Oracle condamné pour publicité mensongère

On ne plaisante pas avec le TPC (Transaction Processing Performance Council), une organisation à but non lucratif qui sert de juge arbitre dans les tests de performances IT. Pour avoir clamé dans une pub publiée dans le Wall Street Journal et The Economist que "Sun + Oracle est plus rapide", en comparaison avec un résultat TPC-C (l'un des tests du TPC) d'IBM, la firme de Larry Ellison vient d'être condamnée à 10 000 dollars d'amende.

On ne plaisante pas avec le TPC (Transaction Processing Performance Council), une organisation à but non lucratif qui sert de juge arbitre dans les tests de performances IT. Pour avoir clamé dans une pub publiée dans le Wall Street Journal et The Economist que "Sun + Oracle est plus rapide", en comparaison avec un résultat TPC-C (l'un des tests du TPC) d'IBM, la firme de Larry Ellison vient d'être condamnée à 10 000 dollars d'amende. L'organisme estime que le test mis en avant par l'éditeur pour une combinaison base de données sur matériel Sun n'est "pas supportée, car Oracle ne disposait pas d'un résultat TPC au moment de la publication".

Ce n'est pas la première fois que le TPC réprimande un acteur faisant un usage abusif de son label (Oracle ayant d'ailleurs déjà été averti). Mais c'est en revanche la première fois que l'organisation rend publique une affaire de ce type.

En complément :

- Oracle tente de rassurer sur l'avenir de Sparc

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close