EMC veut encore croire à ses chances avec DataDomain

Alors que son offre a été rejetée par le conseil d’administration de DataDomain, EMC croît pouvoir encore convaincre les actionnaires du numéro un mondial des appliances de déduplication de données.

Alors que son offre a été rejetée par le conseil d’administration de DataDomain, EMC croît pouvoir encore convaincre les actionnaires du numéro un mondial des appliances de déduplication de données. Dans le bras de fer qui l’oppose à NetApp, EMC vient en effet de proroger son offre jusqu’au 10 juillet. Initialement, elle devait expirer ce lundi 29 juin.

Pour mémoire, NetApp a lancé les enchères sur DataDomain fin mai, avec une offre à 1,5 Md$. Ce dernier est l’un des rares constructeurs d’appliances de déduplication restés indépendants, avec FalconStor et Quantum. Début juin, EMC a proposé 300 M$ de plus, intégralement en numéraire alors que NetApp propose un montage incluant numéraire et échange d’actions. 

Pour approfondir sur Gestion et administration du Datacenter

- ANNONCES GOOGLE

Close