Son logiciel percé par des hackers, le patron d'un éditeur se pend

L’intrusion de hackers dans le système de l’hébergeur britannique VAserv a eu une conséquence tragique.

L’intrusion de hackers dans le système de l’hébergeur britannique VAserv a eu une conséquence tragique. Le patron de l’éditeur indien, dont le logiciel a été pris en défaut par l’attaque, s’est pendu. Dimanche dernier, les hackers ont profité d’une faille dans l’infrastructure virtualisée de VAserv pour causer de gros dégâts et entraîner l’effacement de près de 100 000 sites. Surtout, il semble que des données financières (carte de crédits etc…) aient été dérobées.

Selon une information de The Register, l’outil de virtualisation HyperVM est en cause. Ce dernier est développé par LXLabs, éditeur indien installé à Bangalore. K. T. Ligesh, agé de 32 ans et fondateur de la société, a été retrouvé pendu dès lundi matin après avoir – selon Times of India – passé une soirée agitée et absorbé beaucoup d’alcool. Selon le quotidien indien, le piratage de VAserv serait l’incident de trop pour le dirigeant de l'éditeur, alors même que LXLabs venait de perdre quelques contrats.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close