Byron Sebastian, CEO d'Heroku, quitte Salesforce

Selon nos confrères de Wired, qui citent le site Gigaom, Byron Sebastian, le CEO d'Heroku, devenu vice-président des plates-formes chez Salesforce depuis le rachat de la plate-forme de PaaS par SalesForce, a décidé de quitter la société. Les raisons de son départ sont pour l’heure inconnues, mais devraient alimenter les conversations lors de Dreamforce, la conférence de Salesforce qui se tient du 18 au 21 septembre à San Francisco et où LeMagIT sera présent.

Selon nos confrères de Wired, qui citent le site Gigaom, Byron Sebastian, le CEO d'Heroku, devenu vice-président des plates-formes chez Salesforce depuis le rachat de la plate-forme de PaaS par SalesForce, a décidé de quitter la société. Les raisons de son départ sont pour l’heure inconnues, mais devraient alimenter les conversations lors de Dreamforce, la conférence de Salesforce qui se tient du 18 au 21 septembre à San Francisco et où LeMagIT sera présent.

Byron Sebastian a pris la direction d'Heroku en 2009, alors que la start-up, précurseur du Paas, se trouvait dans le très populaire incubateur californien Combinator Y. Il a ainsi guidé la société vers un marché du Paas naissant, qui a débouché en 2010 à son rachat par Salesforce.

Initialement cantonné au langage Ruby et au framework Ruby On Rails, Heroku est devenu un Paas polyglotte, ouvert à Java, notamment.

La plate-forme dispose de son propre service de base de données dans le Cloud reposant sur PostgreSQL (SalesForce dispose aussi d'une service de SGBD en mode SaaS baptisé Database.com).

Pour mémoire, Byron Sebastian avait accordé un entretien à la rédaction du MagIT en septembre 2011, alors que SalesForce avait décidé de mettre l'accent sur Heroku au détriment de son projet de PaaS Java avec VMware, VMForce.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close