Cyber-attaques : les entreprises françaises se sentent menacées

Selon une étude réalisée par Opinion Matters pour le compte de Bit9, 50 % des entreprises françaises s’attendent à être confrontées à une attaque informatique au cours des six prochains mois.

Selon une étude réalisée par Opinion Matters pour le compte de Bit9, 50 % des entreprises françaises s’attendent à être confrontées à une attaque informatique au cours des six prochains mois. Et elles suspectent en priorité leurs concurrents, à 45 %. Un climat de méfiance qui n’a pas d’équivalent en Europe : outre-Manche, 35 % des entreprises suspectent leurs concurrents de préparer un mauvais coup, contre 31 % en Espagne et en Allemagne. Outre ces indélicats, les sondés ont identifié les hacktivistes (35 %), les cyber-criminels (31 %) et les employés mécontents (29 %) comme menaces potentielles. Par ailleurs, 58 % des sondés estiment qu’il y a désormais plus d’acteurs menaçants sur les réseaux que précédemment. Seulement 11 % des sondés se sentent totalement étrangers aux menaces informatiques.

Globalement, les inquiétudes portent principalement sur les bases de données et les serveurs de fichiers (à 24 %), des équipements pourtant perçus comme bien sécurisés (31%). La perception des vecteurs d’attaque reste très conventionnelle, les logiciels malveillants arrivant en tête (36 %), sensiblement devant l’utilisation de sites Web détournés ou malicieux (16 %), le hameçonnage ciblé (15 %), ou encore les clés USB infectées (15 %). 

Pour établir ces résultats, Opinion Matters a interrogé 1020 DSI dans les pays cités entre la fin mars et la mi-avril 2012. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close