Le ministère du Travail, cible de pirates

Selon nos confrères du Figaro, le ministère du Travail a été victime d’une attaque informatique, fin février.

Selon nos confrères du Figaro, le ministère du Travail a été victime d’une attaque informatique, fin février. Les pirates auraient pris pour cible le site Web qui rassemble les procès-verbaux des élections professionnelles. Ces derniers devront permettre, l’an prochain, de déterminer la représentativité des différents syndicats et, dès lors, leur légitimité dans le cadre des négociations face au patronat.

Selon le ministère, aucune donnée sensible ni même véritablement exploitable n’aurait été retirée d’un piratage qui jette toutefois une ombre sur la sécurisation du serveur concerné. La direction du Travail a d’ailleurs demandé à son hébergeur, Extalia, de renforcer ses dispositifs de sécurité. 

Côté syndicats, on s’inquiète de savoir si véritablement aucune donnée sensible n’a été obtenue lors du piratage. Et selon les sources interrogées par nos confrères, les pistes quant à l'identité aux auteurs de l’infiltration manqueraient.

Pour approfondir sur Authentification et signature électronique

- ANNONCES GOOGLE

Close