Des pirates chinois auraient infiltré le SI de l’armée indienne

Citant un rapport de chercheurs américains et canadiens de l’université de Toronto, nos confrères indiens indiquent que les systèmes informatiques les plus sensibles de l’armée indienne auraient été infiltrés par des pirates chinois, menaçant la capacité de cette armée à garder le contrôle de systèmes d’armement.

Citant un rapport de chercheurs américains et canadiens de l’université de Toronto, nos confrères indiens indiquent que les systèmes informatiques les plus sensibles de l’armée indienne auraient été infiltrés par des pirates chinois, menaçant la capacité de cette armée à garder le contrôle de systèmes d’armement.

Les pirates en question seraient parvenus à pénétrer le SI du ministère indien de la Défense pour en exfiltrer des documents classifiés. Et nos confrères de l’Express India d’évoquer notamment le piratage de Shakti, le système avancé de contrôle de l’artillerie de l’armée indienne, ainsi que celui du système de défense anti-missiles, Iron Dome. Le rapport mentionne également le système de missiles anti-navires Pechora. 

Pour approfondir sur Authentification et signature électronique

- ANNONCES GOOGLE

Close