Duqu : Microsoft contourne provisoirement la faille

Face à un risqué d'infection qualifié de faible dans un bulletin de sécurité, Microsoft n'a pas prévu de déployer un important arsenal pour lutter contre Duqu.

Face à un risqué d'infection qualifié de faible dans un bulletin de sécurité, Microsoft n'a pas prévu de déployer un important arsenal pour lutter contre Duqu. Ce malware qui exploite une faille zéro-day du noyau Windows. Aussi mystérieuse soit encore l'origine de ce virus, l'éditeur de Redmond a préféré publier une rustine provisoire qui contournera le problème. Un Fix-it (téléchargeable sur son site) dans son jargon qui désactivera le support des polices TTF embarquées dans les fichiers Word - l'installateur du virus.

Reste que selon Sophos, cela devrait empêcher "les applications reposant sur cette brique d'effectuer un rendu efficace". Un problème d'autant que Microsoft confirme bien à travailler à une rustine officielle mais qui ne sera pas inclus dans la fournée de novembre, confirme encore Sophos. Il faudra donc attendre celle de décembre ou encore une distribution hors des cycles de publication classique.

Pour approfondir sur Menaces informatiques

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close