La Défense américaine au coeur d'un procès à 4,9 Md$ pour perte de données

Vaste procès en class action aux Etats-unis.

Vaste procès en class action aux Etats-unis. Un groupe de quatre personnes a décidé de trainer Tricare et le ministère de la défense américaine devant les tribunaux pour ne pas avoir suffisamment protégé les données personnelles des militaires américains.
L'affaire remonte à septembre dernier. Tricare, un département supervisé par le ministère de la défense américain et qui est censé gérer les systèmes de pension du personnel militaire américain ainsi que celui de leur famille, rapporte un vol massif de 4,9 millions de données personnelles (n° de sécurité social, adresse et n° de téléphone, dossier du patient) de ses utilisateurs. Des données qui couvrent notamment leur parcours de santé depuis 1992. Ces informations étaient alors entre les mains d'un sous-traitant du gouvernement (Science Applications International) qui s'est fait subtiliser les bandes de sauvegarde renfermant ces précieuses données.
Quatre des "victimes" de ce vol ont entamé une procédure devant une cour fédérale, accusant Tricare et le ministère américain de ne pas avoir chiffré correctement les données privées en sa possession et d'avoir tardé à en informer les victimes. Ils demandent que soient versés 1000 $ en dommages et intérêts pour chaque victime. Soit au total, près de 4,9 Md$.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close