Tata Communications propose un service de protection contre les DDoS

Se protéger d’une attaque distribuée en déni de service, une gageure ? Pas selon Tata Communications qui veut miser sur une architecture elle aussi distribuée, de type Cloud, pour permettre à ses clients de résister à ces attaques.

L’opérateur vient en effet d’annoncer le lancement de services dits de détection et de protection contre les attaques distribuées en déni de service (DDoS). La solution proposée s’appuie sur la surveillance, en continu, du trafic sur un réseau, afin de détecter les schémas laissant entrevoir une attaque ou, au moins, un début d’attaque, sur l’infrastructure ouverte à Internet de ses clients. Tata Communications assure ensuite être capable de «nettoyer» le trafic pour ne laisser passer, vers l’infrastructure visée, que le trafic légitime. 

Dans un communiqué, Adam Rice, directeur sécurité et vice-président Managed Security Services de Tata Communications, revendique «l’une des plus vastes infrastructures de nettoyage de trafic contre les DDoS qui soient intégrées au backbone d’un opérateur. Et nous sommes aussi l’un des plus importants opérateurs au monde ».

Selon Tata Communications, le service, qui s’appuie sur un routage du trafic via ses infrastructures, peut être activé en moins de 24h. Plusieurs modes de facturation sont proposés.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close