La Justice américaine bloque le rachat de T-Mobile par AT&T

Un coup de frein brutal.

Un coup de frein brutal. Le ministère de la justice américain a annoncé engager une procédure judiciaire afin de bloquer le pharaonique rachat de T-Mobile (filiale américaine de Deutsche Telekom) par AT&T. Les autorités américaines estiment en effet que ce rapprochement de 39 milliards de dollars serait nocif à la concurrence sur le marché de la téléphonie mobile américaine.

En récupérant le n°4 du secteur, AT&T met la main sur un pilier de la téléphonie mobile US et sur une base gigantesque d'abonnés. Une fusion AT&T / T-Mobile donnerait naissance à un portefeuille de 130 millions d'abonnés, soit un tiers de plus que l'actuel n°1 du marché américain Verizon.

"À moins que cette fusion soit bloquée, la concurrence et l'innovation seront réduites, et les consommateurs en souffriront", a expliqué Sharis Pozen, à la tête de la division antitrust du département de la Justice, à nos confrères de Reuters. La plainte évoque notamment une hausse potentielle des prix et une baisse de l'innovation au sein des produits.

Dans une déclaration officielle, l'avocat d'AT&T Wayne Watts a affirmé que le groupe était "surpris et déçu" par la décision de la Justice américaine et comptait en débattre devant les tribunaux. Deutsche Telekom et AT&T rappellent toutefois que cela ne met pas un terme définitif à la transaction.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close