Surveillance du réseau : EMC se paie NetWitness

En pleine crise sécuritaire, sur fond de vol d’informations au sein de sa division RSA, EMC annonce le rachat de NetWitness, une société spécialisée dans les applications de surveillance et d’analyse de la sécurité du réseau, pour un montant non précisé. La transaction a été finalisée le 1er avril, explique EMC dans un communiqué. "Les technologies de NetWitness offrent une cartographie précise et étendue du réseau, permettant aux responsables sécurité de détecter et de proposer une parade aux menaces les plus avancées, tout en automatisant les processus de découverte d’incident”, explique EMC dans un communiqué. A ce titre, elles intègreront la division sécurité du groupe, RSA, au sein du portefeuille Advanced Security Management Solutions, où elles côtoieront enVision,  RSA Data Loss Prevention Suite et CyberCrime Intelligence, notamment.

En pleine crise sécuritaire, sur fond de vol d’informations au sein de sa division RSA, EMC annonce le rachat de NetWitness, une société spécialisée dans les applications de surveillance et d’analyse de la sécurité du réseau, pour un montant non précisé. La transaction a été finalisée le 1er avril, explique EMC dans un communiqué.

"Les technologies de NetWitness offrent une cartographie précise et étendue du réseau, permettant aux responsables sécurité de détecter et de proposer une parade aux menaces les plus avancées, tout en automatisant les processus de découverte d’incident”, explique EMC dans un communiqué. A ce titre, elles intègreront la division sécurité du groupe, RSA, au sein du portefeuille Advanced Security Management Solutions, où elles côtoieront enVision,  RSA Data Loss Prevention Suite et CyberCrime Intelligence, notamment. EMC compte les associer étroitement à Archer eGRC, la solution maison de gestion du risque et de la conformité, pour permettre aux entreprises de mettre en place des politiques de sécurité adaptées à leur processus métiers.

Selon EMC, les outils de sécurité de NetWitness ont été déployés par les entreprises pour répondre à des problématiques de protection de SI avancée, comme les exploits de faille zero-day, les fraudes, l’espionnage, les fuites de données, les malwares ciblés, notamment.

Pour approfondir sur Editeurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close