Le volume de spams s'effondre, suite au démantèlement du botnet Rustock

Selon le dernier rapport mensuel de MessageLabs, le volume de spams diffusés dans le monde a diminué d'un tiers entre le 15 et le 17 mars, conséquence directe du démantèlement du réseau de botnets Rustock.

Selon le dernier rapport mensuel de MessageLabs, le volume de spams diffusés dans le monde a diminué d'un tiers entre le 15 et le 17 mars, conséquence directe du démantèlement du réseau de botnets Rustock. La filiale de Symantec estime que fin 2010, Rustock, comptant entre 800 000 et un million d’ordinateurs infectés, était à lui seul à l'origine de 47,5 % des spams émis. Le réseau de machines zombies émettait alors plus de 44 milliards de courriels indésirables chaque jour. Selon le Wall Street Journal, l'extinction de Rustock est due à des actions contre ses centres de contrôle, raid mené par la justice américaine aux côtés de Microsoft.

Selon MessageLabs, plus de 8 spams sur 10 envoyés en mars l'ont été par un botnet.

En complément :

- Spécial sécurité : 100 000 000 000 de spam mensuel, les mathématiques d’une guerre

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close