Un nouveau Cheval de Troie pour Mac

Mac OS X serait-il en passe de devenir une cible alléchante pour les pirates ? Si la question reste ouverte, Sophos vient de découvrir un cheval de Troie visant le système d’exploitation des Mac.

Mac OS X serait-il en passe de devenir une cible alléchante pour les pirates ? Si la question reste ouverte, Sophos vient de découvrir un cheval de Troie visant le système d’exploitation des Mac. Baptisé Blackhole RAT par son auteur, et toujours en phase de développement, ce logiciel malveillant serait un portage de DarkComet RAT pour Windows - mais conçu par un développeur différent; l’auteur de DarkComet RAT pour Windows travaillant également à son propre portage de son cheval de Troie sur Mac OS X. De quoi laisser à penser qu’il faut s’attendre à voir prochainement sévir deux chevaux de Troie - au moins - pour Mac OS X.

Sophos fait référence à Blackhole RAT sous le nom OSX/MusMinim-A. L’éditeur indique que ce cheval de Troie permet, à distance, de produire des fichiers texte sur le bureau de l’ordinateur, de le forcer à redémarrer, à s’éteindre ou à se mettre en veille, de lui faire exécuter des commandes Unix, ou encore d’orienter le navigateur Web vers certaines URL. Et Sophos de rappeler qu’il propose un anti-virus gratuit pour Mac.

Le Mac profite jusqu’ici d’une solide réputation de sécurité. Pour autant, selon de nombreux experts, celle-ci ne serait liée qu’au faible intérêt que portent à la plateforme les auteurs de logiciels malveillants. Un état d’esprit qui pourrait être en train de changer. Et Apple semble l’avoir compris : le constructeur des Mac a décidé d’associer des experts en sécurité au développement de Lion, la prochaine mouture de Mac OS X, numérotée 10.7 et dont une pré-version vient d’être mise à la disposition des développeurs.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close