Un portable sur dix volé ou perdu pendant ses trois premières années

La perte de données est essentiellement liée à une erreur humaine.

La perte de données est essentiellement liée à une erreur humaine. Selon des experts en sécurité du Ponemon Institute, un ordinateur portable sur 10 sera volé ou perdu pendant ses trois premières années d’utilisation, chacun renfermant en moyenne plusieurs milliers de dollars de données critiques pour l’entreprise.

Pour le cabinet d’analyse - qui a travaillé en collaboration avec Intel -, la perte ou le vol de données occasionné par ces disparitions d'ordinateur est semblable à une épidémie. Une épidémie d’autant plus inquiétante que très peu d’entreprises ont déployé des politiques de sécurité et des outils adaptés pour empêcher la fuite des données sensibles. Chez les 329 entreprises américaines interrogées, 30 % des portables étaient chiffrés et seulement 10 % intégraient des technologies anti-vols. L’étude tance d'ailleurs l’inaction et même l’incompétence des entreprises.

La perte d’information qui en résulte a surtout un coût. Le Ponemon Institute, dans une précédente étude, a estimé à 49 000 dollars le montant des dommages pour chaque ordinateur subtilisé.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close