Nouveaux processeurs Xeon et Opteron : gare à la facture avec VMWare vSphere

Les nouveaux processeurs serveurs d'Intel et AMD pourraient contraindre les entreprises à de coûteuses mises à jour de leurs licences VMware, si ce dernier ne fait pas rapidement évoluer son système de licence.

Les nouveaux processeurs serveurs d'Intel et AMD pourraient contraindre les entreprises à de coûteuses mises à jour de leurs licences VMware, si ce dernier ne fait pas rapidement évoluer son système de licence. Les nouveaux Xeon 7500 "Nehalem-EX" et les puces Opteron 6100 "Magny-Cours" embarquent en effet entre 8 et 12 coeurs physiques et jusqu'à 16 coeurs logiques dans le cas des Xeon avec Hyperthreading.

Le problème est que les licences Standard et Enterprise de VMware vSphere 4.x ne supportent pour l'instant que les puces avec 6 coeurs physiques. Pour utiliser légalement les derniers-nés d'AMD et Intel, il faut acquérir une licence vSphere Advanced ou Enterprise Plus. Problème : la facture est salée. Alors que les licences Standard et Enterprise coûtent respectivement 1118 $ et 2806 $ par processeur, il faut compter 3594 $ et 4369 $ pour les licences vSphere Advanced et Enterprise Plus (licence avec support d'un an).

Rappelons qu'Hyper-V chez Microsoft et XenServer chez Citrix ne sont pas concernés par l'évolution des puces Intel et AMD, puisqu'ils sont facturés par socket serveur. La situation est encore plus favorable chez Oracle, puisque l'éditeur facture le support de son hyperviseur Oracle VM par serveur (599 $ par an pour Oracle VP Premier limited pour les serveurs bi-socket et 1199$ par an pour Oracle VM Premier pour les serveurs à quatre sockets et plus).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close