Un employé de Wipro allège les comptes de la SSII de 4 M$

La SSII indienne Wipro vient d’indiquer avoir engagé une enquête interne sur une fraude à 4 M$ commise par l’un de ses salariés.

La SSII indienne Wipro vient d’indiquer avoir engagé une enquête interne sur une fraude à 4 M$ commise par l’un de ses salariés. Selon des sources internes à l’entreprise, citées par nos confrères de l’Hindu Business Line, le collaborateur en question serait parvenu à se procurer les codes d’accès au compte en banque de la SSII et aurait procédé à de réguliers virements sur son compte personnel.

Selon nos confrères de Silicon India, Wipro n’aurait, pour l’heure, réussi à récupérer que deux des quatre millions de dollars détournés.

Pour éviter que ce genre d’incident ne se reproduise, la SSII prévoit notamment d’accélérer les rotations des collaborateurs de son département financier.

Reste que, si cet incident est susceptible de faire tâche, il n’est pas le premier à frapper l’industrie IT indienne. On se souvient bien sûr du scandale Satyam. Mais l’année passée a été émaillée de petits incidents comparables : en mai 2009, un étudiant en école d'informatique a été arrêté à Ahmedabad pour fraude à la carte bancaire ; en septembre, un autre étudiant a été arrêté pour avoir détourné plus de 1,2 M€ des comptes de six clients de l’agence de trading Angel Broking.

En complément :

- Peut-on encore se fier aux CV

- Protection des données en Inde : entre intentions et réalités

Inde : recruter et conserver les talents reste le défi n°1

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close