Faille IE : les téléchargements de Firefox et d’Opera s’envolent en Allemagne

Les concurrents d’Internet Explorer semblent profiter des déboires du numéro un des navigateurs, dont une faille se trouve au cœur de l’affaire de cybercriminalité touchant des sociétés américaines dont Google.

Les concurrents d’Internet Explorer semblent profiter des déboires du numéro un des navigateurs, dont une faille se trouve au cœur de l’affaire de cybercriminalité touchant des sociétés américaines dont Google. Mozilla explique ainsi enregistrer une croissance très importante du nombre de téléchargements de Firefox en Allemagne. Suite à la cyber-attaque attribuée à des hackers chinois proches du gouvernement, l'office fédéral allemand pour la sécurité des systèmes d'information (Bundesamt für Sicherheit in des Informationtechnik, BSI), avait recommandé "l'utilisation temporaire de navigateurs alternatifs" à Internet Explorer. Du coup, en fin de semaine dernière, le nombre de téléchargements de Firefox a dépassé de 300 000 le niveau habituel.

Même son de cloche du côté des Norvégiens d'Opera – autre alternative à Internet Explorer – qui affirment que les téléchargements ont doublé depuis une semaine en Allemagne et crû de 40 % en Australie depuis que l’alerte a été donnée.

Hier soir, Microsoft a livré un patch pour IE, permettant de combler cette faille.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close