Les autorités allemandes déconseillent l’usage de Firefox 3.6 jusqu’à la fin du mois (MàJ)

Après Internet Explorer en janvier dernier, c’est au tour de Firefox d’être dans le collimateur de l'Office Fédéral Allemand pour la Sécurité des Systèmes d'Information (Bundesamt für Sicherheit in des Informationtechnik, BSI).

Après Internet Explorer en janvier dernier, c’est au tour de Firefox d’être dans le collimateur de l'Office Fédéral Allemand pour la Sécurité des Systèmes d'Information (Bundesamt für Sicherheit in des Informationtechnik, BSI). Le bureau a émis une alerte déconseillant l’usage du navigateur de Mozilla dans sa version 3.6, suite à la publication d’une faille qui permettrait d’exécuter du code malicieux à distance.

Les autorités allemandes recommandent de patienter jusqu’à la publication d’une mise à jour du navigateur (la version 3.6.2) dont la sortie est programmée à la fin du mois. Cette version est aujourd’hui en test.

En janvier, l’alerte émise autour d’Internet Explorer en Allemagne s’était rapidement étendue à la France, via un bulletin publié par le Certa, un centre rattaché à l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information. A la rédaction de cet article, le Certa n’avait pas publié d’alerte concernant Firefox.


Mise à jour : Mozilla a publié aujourd'hui même mardi 23 mars la version 3.6.2 de Firefox qui vient corriger la faille en question, pointée du doigt par les autorités allemandes.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close