Emploi : le chômage des informaticiens est reparti à la hausse en octobre

Après avoir décru en début d’année, le nombre d’informaticiens demandeurs d’emploi est remonté en juillet avant de stagner depuis août. En octobre, la hausse a repris subissant les affres de la conjoncture économique. Et les annonces de recrutement toujours plus importantes dans le secteur ne semblent pas devoir y changer grand chose.

Une année quasiment blanche pour l’emploi informatique en France. Après deux mois de stagnation, le nombre d’informaticiens au chômage dans l’Hexagone est reparti à la hausse en octobre (+1,5% à 26 250) selon les chiffres de la Dares, dépendant du ministère du Travail. Si le secteur résiste plutôt mieux que d’autres depuis de longs mois, nous sommes loin des tendances présentées depuis le début de l’année par le Syntec – le syndicat patronal – ou même l’Apec qui, trimestre après trimestre, annonce une forte reprise sur le marché…. des petites annonces. Des promesses de recrutements ne font pas nécessairement un marché porteur en matière d’emploi et, sur fond de conjoncture morose pour les mois à venir, le taux des informaticiens demandeurs d’emploi est durablement installé au dessus de 5%.

DSI : + 110% de demandes
Tandis que le chômage repartait à la hausse selon la Dares, l’Apec recensait plus de 13 000 petites annonces portant sur le recrutement de cadres informatiques en octobre. Parmi elles, les postes de DSI ont le vent en poupe avec une croissance de 110% de la demande (348 offres). L’informatique de gestion demeure la plus grande pourvoyeuse de postes à 4 685 (+37%) devant les fonctions Réseaux, systèmes, données (2 529 postes, +59%). Viennent ensuite l’informatique web (1 803 postes, +94%), l’informatique industrielle (1 731, +51%) et les postes liés à la Maitrise d’ouvrage et fonctionnel (1 300, +94%).
Cliquez pour dérouler

Il y a quelques jours, l’Apec affirmait ainsi que les fonctions Informatique (qui représentent 27% de l’ensemble des offres) avaient enregistré sur les 12 derniers mois, une progression de 56%. Sur octobre, l’agence pour l’emploi des cadres recense 13 314 annonces de recrutement, dont un bon tiers dans l’informatique de gestion qui semble cependant progresser le moins rapidement par rapport à 2010.

Du côté du Munci, l'organisation syndicale d’informaticiens qui suit de prêt la publication mensuelle des chiffres de la Dares, on est beaucoup moins optimiste. Dans un communiqué, ses représentants expliquent que « encore assez mesurée pour le moment, nous pensons malheureusement que la hausse va s’accélérer dans les mois à venir ». Du coup, le Munci demande aux partenaires sociaux de « se mettre d’accord rapidement sur l’application du chômage partiel dans la Branche, afin de ne pas reproduire la même gabegie qu’en 2009 (année où le chômage dans la profession a progressé d’environ 60%…) ! » A cette époque, en octobre, le nombre d’informaticiens sans emploi (catégorie A) avait frôlé les 30 000.

Pour approfondir sur Recrutement

- ANNONCES GOOGLE

Close