Capgemini met les architectes au cœur de la création de valeur

A l’occasion de la seconde Architecture Week ouverte aux partenaires et aux clients, Capgemini a cherché à valoriser un élément clé de l’IT en entreprise en démontrant à quel point l’architecte devenait un créateur de valeur au service des métiers. Un événement de plus en plus international avec une trentaine de sites du groupe sur 4 continents, interconnectés durant une semaine pour l’occasion.

Du 10 au 14 octobre s’est tenue aux quatre coins du monde l’Architecture Week, le rendez-vous annuel des architectes du groupe organisé par Capgemini. L’occasion pour la SSII française de mettre en avant les 3 000 architectes du groupe, mais également de créer une forte émulation des troupes à l’échelle mondiale avec un événement coordonné sur les sites Capgemini au Brésil, en Australie, en Allemagne, aux Pays-Bas ou encore en Inde. En France, trois sites étaient mobilisés à Lille, Lyon et Toulouse autour du thème « De l’innovation technologique à l’excellence métier ».

1500 participants pour un événement mondial fortement interconnecté
Au total Capgemini aura accueilli tout au long de ses Architecture Week quelques 1 500 participants dont les deux tiers auront été directement présent sur l’un des sites de la SSII. Pour l’édition 2011 une trentaine de sites dans douze pays auront échangé à travers un dispositif fortement interconnecté. Si l’on s’en tient à Toulouse – place forte de Capgemini en matière d’innovation avec 100 architectes sur les 500 de l’équipe française et les 3 000 répartis dans le monde – 22 ateliers ont été organisés intégrant tant les architectes cap que leurs partenaires sur des sessions plus orientées produits. 
Cliquez pour dérouler

Un sujet plus problématique qu’il n’y paraît, explique avec lucidité Patrice Duboé, Global Architects Leader chez Capgemini, tant « il existe de fait une tension plus forte entre les entités métiers et les entités informatiques autour des concepts d’agilité, de cloud computing ou de la mobilité ». Grand ordonnateur de la session toulousaine, Patrice Duboé estime que la valeur métier prend de plus en plus d’importance dans la recherche et le déploiement de l’innovation à travers « le retour en force de la notion de time to market, au-delà de la recherche de réduction de coût d’une part, et le développement de la consumérisation du SI d’autre part, avec des utilisateurs finaux qui exigent d’avoir des plates-formes aussi performantes au travail qu’à la maison ».

Et les architectes dans tout cela ? Il ressort des échanges entre les 170 participants de l’événement toulousain – répartis de manière équilibrée entre les architectes et consultants de Capgemini, leurs partenaires et leurs homologues côté clients – qu’ils ont conscience d’être la clé de voûte de l’apport d’innovation dans l’entreprise. Pour Patrice Duboé, il s’agit de valoriser une communauté et un rôle central « parfois caricaturé en France autour de l’image de l’expert solutions, sorte de geek technologique peu mis en avant pour son apport au cœur de métier de l’entreprise ». De fait, pour optimiser la R&D et apporter des services à valeur ajoutée, l’architecte a de plus en plus besoin de connaître le besoin final et surtout de maîtriser la chaîne de valeur. A l’heure de l’explosion du nombre de données et du besoin de plus en plus pressant d’en optimiser l’exploitation au travers du concept de Big Data – à l’honneur lors de cette Architecture Week – « c’est à l’architecte que revient in fine la charge de donner de la valeur à l’information », souligne Patrice Duboé. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close