AMD aurait fermé son centre de développement Linux en Allemagne

AMD aurait décidé de fermer son centre de développement Linux basé à Dresde en Allemagne, nous rapportent nos confrères de Heise Online, présents lors de la conférence LinuxCon Europe qui se tient actuellement à Barcelone.

AMD aurait décidé de fermer son centre de développement Linux basé à Dresde en Allemagne, nous rapportent nos confrères de

Heise Online, présents lors de la conférence LinuxCon Europe qui se tient actuellement à Barcelone. Cette fermeture serait ainsi liée au vaste programme de licenciement que le groupe entend mettre en place dans le monde afin de réduire les coûts et de remonter la pente sur le marché des processeurs. Le Operating System Research Center (OSRC), fondé en 2006, a pour vocation de créer « une passerelle » entre les communautés en charge du développement des OS et la communauté en charge de la conception des puces AMD,

indique le site d’AMD. Selon nos confrères, ce centre, dont l’Allemagne constitue le QG, est notamment responsable du développement des pilotes Linux pour les processeurs de la marque à destination du monde des serveurs, mais également du code  pour optimiser les puces sur les technologies PowerNow, d’optimisation de la batterie. Les équipes du centre sont également des contributeurs clés de la communauté du noyau Linux, dont certains développements ont été intégrés à la version 3.6 du noyau, affirment encore nos confrères, citant des travaux autour de support de KVM et de IOMMU. Avec le licenciement d’une telle équipe, AMD perdrait ainsi les développeurs clés dans l’optimisation des puces pour Linux, notamment auprès de principales distributions du marché, comme Red Hat Entreprise Linux. Quelque 25 personnes collaboraient autour de ces projets.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close