L’US Air Force renonce à un projet d’ERP après avoir investi 1 Md$

Un milliard de dollars perdu.

Un milliard de dollars perdu. Mi-mai dernier, nos confrères de Defense News

révélaient l’abandon du projet de modernisation des systèmes logistiques de l’armée de l’air américaine - l’Expeditionary Combat Support System (ECSS) - avec un ERP, après un investissement déjà réalisé de rien moins que 1 Md$. Un projet qui devait initialement lui permettre d’économiser des milliards de dollars grâce à l’industrialisation de la gestion de la chaîne logistique et à l’intégration des processus d’achat, de gestion et de transport des équipements. En avril dernier, Jamie Morin, contrôleur financier de l’US Air Force, déplorait des «capacités utilisables [...] négligeables» en se déclarant «atterrée». Et de dénoncer des performances «en deçà des standards» de la part de CSC. Lequel a souligné avoir atteint en temps et en heure tous les jalons majeurs du programme au cours des 4 ans qu’il a duré. Chez IDG News, Chris Kanaracus

apporte des éléments récents montrant l’ampleur du chemin à parcourir encore, un élément qui éclaire les raisons de l’abandon du projet : selon un porte-parole de l’armée, «il aurait fallu encore 1,1 Md$ pour atteindre environ un quart du périmètre initial prévu ». Et le nouveau système n’aurait été opérationnel qu’en 2020. Trop tard alors que l’US Air Force doit en priorité se conformer à de nouvelles règles d’audit de ses comptes d’ici 2017.

Pour approfondir sur Applications transversales - PGI (ERP)

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close