Ray Kurzweil, le pape du transhumanisme, rejoint Google

Touche-à-tout et inventeur de génie de l’informatique, futurologue fervent défenseur du transhumanisme, Ray Kurzweil a annoncé sur son blog qu’il a rejoint Google en temps que directeur de l’ingéniérie.

Ray Kurzweil a annoncé sur son blog, sa prise de fonction comme directeur de l’ingénierie au sein de Google, effective à compter du 17 décembre. Cet expert en intelligence artificielle et, chantre assumé et controversé du transhumanisme (ndlr ou augmentation du corps et de l’esprit humain grâce à des moyens artificiels) aura un rôle assez flou dans l’organisation, mais avec des projets déjà en cours comme la voiture automatique ou les Google Glass, il ne manquera pas d’idée. « J’ai toujours travaillé pour créer des systèmes pratiques qui feront une différence dans la vie des gens, c’est ce qui m’excite en tant qu’inventeur. En 1999, je disais que dans une décennie, nous verrions des technologies comme des voitures auto- conduites et des téléphones qui pourraient répondre à vos questions. Ces prédictions ont été critiquées car étant irréalistes. Une décennie plus tard, Google a montré des voitures auto-conduites, et les gens posent bien des questions à leurs téléphones Android. C’est facile d’hausser collectivement les épaules comme si ces technologies ont toujours été là, mais nous sommes sur une trajectoire remarquables d’innovations rapides, et Google est à la pointe de ces développements », écrit Ray Kurzweil sur son blog. « Je suis ravi de collaborer avec Google pour travailler sur certains des problèmes les plus ardus de l’informatique pour que nous transformions les visions irréalistes de la prochaine décennie en réalité. » Il sous-entendque son poste aura avoir avec l’apprentissage des machines et la compréhension du langage. 

A l’heure où nous écrivons ces lignes, Google n’a fait aucun commentaire officiel sur cette annonce. En revanche, Google est depuis longtemps un sponsor de la Singularity University, basée elle aussi à Mountain View, et co-fondée par Ray Kurzweil. Ce nouvel emploi lui permettra-t-il de réaliser sa propre prédiction et de donner le jour à une véritable intelligence artificielle en 2029 ? En tout cas pour Google, c’est une bonne vitrine pour attirer dans son giron des ingénieurs enthousiastes à l’idée de travailler sous ses ordres et pour faire parler de ses projets les plus futuristes. Tout en utilisant de façon plus terre-à-terre les compétences de Ray Kurzweil pour la gestion des données dans le Cloud et l’amélioration de l’interface mobile des machines.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close