Oracle : un bon père pour MySQL / De l’avenir de Javascript …

Oracle, un bon havre de paix pour MySQL (NetworkWorld) Le code de MySQL n’a jamais été aussi bon que chez Oracle, souligne Marten Mickos, ex-Pdg de la base de données Open Source et désormais CEO d’Eucalyptus.

Oracle, un bon havre de paix pour MySQL (NetworkWorld)

Le code de MySQL n’a jamais été aussi bon que chez Oracle, souligne Marten Mickos, ex-Pdg de la base de données Open Source et désormais CEO d’Eucalyptus. Si la firme de Larry Ellison pêche encore dans son approche avec la communauté Open Source, reconnait-il, l’expertise technique d’Oracle aura plutôt fait grandir la base …et repris le flambeau de l’ancienne équipe, sous l’ère Sun. Quelque peu son flambeau en somme...

De l’avenir de Javascript (I programmer)

Où en est l’évolution de Javascript, se sont interrogées nos confrères, relayant les propos de Brendan Eich l’un des créateurs de Javascript, présent lors de la conférence JSConf. Le comité technique autour d’EcmaScript planche bien sur les prochaines spécifications de l’ancien langage qui n’en finit pas de monter, lance Brendan Eich mais l’une de ses missions devra être d’écouter la communauté et ses besoins. Histoire de ne pas répéter l’histoire d’Ecmascript 4 (et de son abandon) et de faire évoluer Harmony.

Mono sur la sellette (Zdnet)

La finalisation du rachat de Novell par Attachmate a soulevé une question. Quid de Mono, l’implémentation Open Source du framework .NET, initié dans les rangs de l’éditeur de Suse ? Aujourd’hui, l’avenir de bébé de Miguel de Icaza semble bien remis en question, son équipe serait sur le départ, lancent nos confrères. Et sans son soutien et avec quelques opposants dans la communauté Open Source, le futur de Mono reste bien incertain.

Apple : Microsoft + Coca Cola (CIO)

Apple a détroné Google en matière de valorisation : la marque à la Pomme, dopée aux stéroïdes iPad et iPhone, est aujourd’hui estimée à 153 milliards de dollars, en progression de 84% (!) en un an. Ecartant d’un revers de la main Google dont la marque vaut aujourd’hui 111 milliards de dollars. Pour nos confrères, la marque Apple représente aujourd’hui l’équivalent de Microsoft et de Coca Cola réunis.

Windows : iOS et Mac OS X divisé par 3,5 (Asymco)

Ce site d’analyse a comparé la part des profits réalisés par Apple imputable à Mac OS X et à iOS. 15% pour le premier et 75% pour le second. Leurs valeurs, une fois additionnées, correspondent à 3,5 fois ceux de Microsoft réalisés avec Windows et Windows Live, conclut-il. Une preuve que le modèle économique le plus profitable est celui qui compile hardware + logiciel + services. Fin de l’ancienne ère du PC ?

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close