Google aime HTML 5 / Saas et contrats / Yahoo, les yeux doux de Carol …

Google met tout son poids dans HTML 5 (O'Reilly Radar) Même si la version 5 de HTML n'est pas encore finalisée, Google a décidé de se rallier au standard et de l'implémenter dans Chrome.

Google met tout son poids dans HTML 5 (O'Reilly Radar)

Même si la version 5 de HTML n'est pas encore finalisée, Google a décidé de se rallier au standard et de l'implémenter dans Chrome. Rejoignant ainsi Firefox, Opera et Safari. Et c'est tant mieux tant les fonctions du prochain standard sont prometteurs et délivrent le navigateur de certains plug-in. Notamment pour la vidéo.

Saas : attention aux contrats mal négociés (Infoworld)

Attention, prévient un analyste lors d'une conférence asiatique, les applications Saas peuvent au final revenir plus cher que celles installées « en dur » si les termes du contrat ont été mal négociés. Les entreprises peuvent se trouver coincées avec des contrats courant sur plusieurs années. Annihilant l'avantage premier du Saas, la flexibilité.

Carol Bartz prête à vendre Yahoo à Microsoft (All things Digital)

La nouvelle Pdg de Yahoo s'est livré au jeu du question-réponse lors de la conférence D7. Et a bien confirmé qu'elle serait prête à vendre la technologie de recherche du portail à Microsoft... mais pas à n'importe quel prix. Pendant ce temps, le premier éditeur mondial joue les princesses lointaines en préparant le lancement de sa propre technologie, Bing.

Ballmer embarqué dans une Ford (TechFlash)

On a beau être le Pdg du premier éditeur de logiciels au monde, un petit cadeau ne fait pas de mal. Ford a offert à Steve Ballmer la millième auto embarquant Sync, l'application de contrôle vocal de Microsoft. Un anniversaire qui semble rejouir le bondissant Pdg, grand adepte de la marque.

Twittergate en Allemagne (Financial Times)

Scandale en Allemagne où le résultat des élections présidentielles aurait fuité sur Twitter, publié par quelques députés « irrévérencieux ». Les députés les plus conservateurs, très adeptes de la culture du secret, ont alors décidé d'ouvrir une enquête. Un député aurait par ailleurs démissionné de son poste de parlementaire...On parle déjà de Twittergate.

Bon anniversaire Cobol (The Register)

Cobol a aujourd'hui 50 ans, nous rappelle El Reg qui, en citant MicroFocus, le spécialiste de la modernisation d'application mainframe – qui vient de racheter Borland -, explique que le langage a encore la peau dure. Notamment dans les réseaux des opérateurs de téléphonie mobile.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close