Bruxelles, sur le point d’ouvrir une enquête sur les pratiques commerciales autour d’Android

Selon le Financial Times, Bruxelles serait sur le point d’ouvrir une enquête portant sur les pratiques commerciales de Google liées à Android.

Selon le Financial Times, Bruxelles serait sur le point d’ouvrir une enquête portant sur les pratiques commerciales de Google liées à Android. Selon le quotidien britannique, qui est parvenu à obtenir des documents liés au dossier, la Commission Européenne souhaiterait examiner de près les accords susceptibles d’être anti-concurrentiels que la firme de Mountain View scelle avec les constructeurs de téléphone. Bruxelles aurait ainsi dans le collimateur les coûts de licences Android que la Commission estime «en dessous des prix du marché», et s'inquiéterait des pressions que Google opère sur les constructeurs de smartphones pour décaler ou annuler la sortie de leur terminaux en fonction des calendriers des OS concurrents.

Autre allégation : des accords d’exclusivités passés avec ces mêmes constructeurs qui leur imposeraient la pré-installation ainsi que la mise en avant de services Google sur l’interface du terminal (à l’image de Youtube) Cette enquête fait suite à la plainte déposée en avril dernier par un groupement d’industriels regroupé au sein d'un lobby baptisé Fairsearch et qui compte notamment (sans surprise) des grands amis de Google parmi ses membres à commencer par Microsoft, Nokia et Oracle.  

Pour approfondir sur Mobilité

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close