Windows RT déjà condamné ?

Mi-avril, Neil Hand, vice-président de Dell affirmait, à propos de la tablette du constructeur fonctionnant sous Windows RT, la variante ARM du dernier système d’exploitation client de Microsoft : «la demande n’est pas au niveau que je souhaiterais à ce stade». Mais le groupe de Redmond s’apprête-t-il à finir la course seul sur ce segment, abandonné par son écosystème de constructeurs ? C’est ce qu’assure Digitimes, évoquant des «sources dans l’amont de la chaîne logistique» qui anticipent pour Windows RT un destin comparable à celui de WebOS. Selon nos confrères, «la plupart des constructeurs ont déjà arrêté de développer des produits liés» à Windows RT. Outre-Atlantique, Dell a réduit de près de moitié le prix de sa tablette conçue pour ce système d’exploitation client.

Mi-avril, Neil Hand, vice-président de Dell affirmait, à propos de la tablette du constructeur fonctionnant sous Windows RT, la variante ARM du dernier système d’exploitation client de Microsoft : «la demande n’est pas au niveau que je souhaiterais à ce stade». Mais le groupe de Redmond s’apprête-t-il à finir la course seul sur ce segment, abandonné par son écosystème de constructeurs ? 

C’est ce qu’assure Digitimes, évoquant des «sources dans l’amont de la chaîne logistique» qui anticipent pour Windows RT un destin comparable à celui de WebOS. Selon nos confrères, «la plupart des constructeurs ont déjà arrêté de développer des produits liés» à Windows RT. 

Outre-Atlantique, Dell a réduit de près de moitié le prix de sa tablette conçue pour ce système d’exploitation client. Acer n’a pas vraiment renoncé mais, échaudé par le lancement de la tablette Surface de Microsoft, le constructeur continue officiellement d’afficher une réserve prudente. En janvier, Samsung a décidé de renoncer à sa tablette Windows RT. 

Le géant de Redmond lui-même, dont IDC estime qu’il ne réussit pas, pour l’heure, à s’octroyer plus de 1 % du marché mondial des tablettes avec Windows RT, aurait décidé de casser les prix de ses licences pour les constructeurs, soutient Bloomberg. Et Mary Jo Foley, grande spécialiste de l'éditeur, d’indiquer sur son blog que Microsoft s’apprête à lancer, la semaine prochaine, un rabais très agressif sur sa tablette Windows RT pour le secteur de l’éducation, avec un premier prix à 199 $. Une ultime tentative de relance ?

Pour approfondir sur Mobilité

- ANNONCES GOOGLE

Close