Bouygues Telecom et SFR portent plainte contre Orange

Bouygues assigne Orange en justice pour pratiques anti-concurrentielles sur des offres pro.

L’opérateur historique a-t-il des pratiques anticoncurrentielles dans ses offres fixes et mobiles envers les entreprises ? C’est l’avis de Bouygues Telecom, troisième opérateur national, qui selon nos confrères de l’Expansion a assigné en justice Orange en juin dernier et lui réclame 400 millions d’euros de dommages et intérêts. Selon un porte-parole de Bouygues Telecom, « il est devenu manifeste aujourd'hui que ce marché n'est pas suffisamment ouvert. D'ailleurs, le niveau de concentration est toujours aussi fort au seul bénéfice de l'opérateur historique ».

Pour autant, avant que cette affaire soit jugée, il faudra attendre les résultats d’une enquête de l’Arcep entamée en août 2010 à la demande de SFR et qui avait donné lieu à une perquisition dans les locaux d’Orange.  SFR quand à lui, selon BFM TV, porte plainte également contre Orange, mais vise plutôt le marché des collectivités locales. Associé à Altitude Infrastructure, il accuse Orange de truquer les appels d’offres (notamment en délivrant au compte-goutte les informations sur l’infrastructure cuivre présente) des municipalités en zone rurale pour qu’Orange ne soit que le seul opérateur capable d’y déployer l’ADSL. Dans le cadre de cette nouvelle procédure, SFR réclame 50 millions d’euros à Orange et Altitude Infrastructure 51 000 euros.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close