iPhone 5S: la fausse bonne idée du capteur d’empreintes ?

L’utilisation d’un capteur d’empreintes digitales pour déverrouiller le tout dernier smartphone d’Apple serait-elle une mauvaise idée ? Un concours vient d’être lancé pour le contourner et, surtout, alerter l’opinion.

L’utilisation d’un capteur d’empreintes digitales pour déverrouiller le tout dernier smartphone d’Apple serait-elle une mauvaise idée ? Un concours vient d’être lancé pour le contourner et, surtout, alerter l’opinion.

Le tout nouvel iPhone 5S, dont la commercialisation a débuté ce vendredi 20 septembre, se trouve déjà au coeur d’une controverse dans le monde de la sécurité informatique. Son capteur d’empreintes digitales fait débat. Présenté comme un dispositif renforçant la sécurité du terminal et de ses données, il soulève de nombreuses questions. Certes, l’utilisation d’un élément d’identification aussi personnel qu’une empreinte digitale peut être, à priori, rassurant. D’autant plus qu’Apple assure ne pas avoir accès aux données d’empreintes capturées. Mais deux chercheurs en sécurité ne semblent pas convaincus. Et ce ne sont pas les seuls.

Nick Depetrillo et Robert David Graham viennent ainsi de lancer un concours dont l’objet n’est autre que le contournement de cette protection. Le prix auquel pourra prétendre le gagnant est le fruit de donations de particuliers et d’institutions souhaitant apporter leur soutien au projet. A l’heure où sont écrites ces lignes, il s’élève déjà à environ 20 000 $, dont 10 000 $ promis par le seul fond d’investissement I/O Capital Partners.

Interrogé par nos confrères de SCMagazine.com, Arturas Rosenbacher, l’un des partenaires du fond, a expliqué s’interroger sur ce capteur : «est-ce qu’il apporte réellement plus de sécurité ou juste un faux sentiment de sécurité ?» Surtout, peut-on compter sur lui s’il est possible d’en retirer une impression de l’empreinte utilisée ? Un point crucial, sur lequel il entend alerter avant que d’autres acteurs de l’industrie ne soient tentés de suivre la voie tracée par Apple : «l’empreinte digitale est l’une des choses les plus précieuses, avec l’ADN.» Et pour lui, la question n’est pas tant de savoir si le capteur de l’iPhone 5S pourra être contourner, détourner. C’est de savoir quand.

Et justement, la réponse est arrivée d’Allemagne, ce dimanche 22 septembre. Le Chaos Computer Club affirme, vidéo à l’appui, être parvenu à contourner le capteur d’empreinte de l’iPhone 5. Le groupe indique avoir commencé par photographier une empreinte à 2400 dpi, avant d’en inverser les couleurs et de l’imprimer au laser à 1200 dpi. Du lait de latex a ensuite été utilisé pour produire la copie d’empreinte qui a permis de déverrouiller l’iPhone.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close