Les smartphones représentent désormais la majorité du marché des mobiles

Selon les derniers chiffres de Gartner, les ventes de smartphones ont dépassé celles des téléphones classiques au 3e trimestre. Samsung devance Apple, et Android domine le marché.

Le marché de la téléphonie mobile est désormais en majorité dominé par les smartphones. Selon les derniers chiffres de Gartner 455,6 millions de terminaux mobiles ont été vendus dans le monde au cours du 3e trimestre calendaire 2013, dont 250,2 millions de  smartphones (soit environ 55 % du total). La part des smartphones a ainsi bondi de 10 points par rapport à la même période l’an passé.

C’est dans la région Asie/Pacifique que les ventes de smartphone ont le plus progressé avec un bond de 77,3 %. Du fait de ces résultats, Gartner estime que les constructeurs de téléphones mobiles devraient livrer environ 1,81 milliard de terminaux cette année, soit une hausse de 3,4 % par rapport à 2012.

Côté constructeurs, Samsung tient toujours la dragée haute à Apple sur le marché des smartphones avec 80,5 millions d’unités livrées contre 30,3 millions pour la firme à la pomme. Le constructeur de Cupertino a certes vu ses ventes progresser mais il a vu sa part de marché reculer de 2,2 points sur un an (il est vrai que les nouveaux iPhone 5s et 5c n’ont été disponibles qu’à la toute fin de septembre). Lenovo est n° 3 mondial avec 12,8 millions d’unités, devant LG (12 millions) et Huawei (11,6 millions).

Android présent dans 8 smartphones sur 10

Côté systèmes d’exploitation, la domination d’Android est désormais écrasante avec 81,9 % des ventes, contre 12,1 % pour iOS et 3,6 % pour Windows Phone. L’OS Blackberry est en totale déroute avec 1,8 % du marché. Quoiqu’open source, Android est aujourd’hui dans la même position que Windows sur le marché des PC, ce qui pourrait à terme valoir à Google le même type de surveillance que celui dont a « bénéficié » l’OS de Microsoft au cours des années 2000. Et cette surveillance ne devrait pas être qu’occidentale : 41 % des ventes de terminaux Android ont ainsi été effectuées en Chine. 

Un autre défi pour le géant californien sera d'éviter la fragmentation de son écosystème. Un fork de Samsung serait par exemple dévastateur. De même, la rationalisation des versions d'Android utilisées par les constructeurs chinois devient urgente.Car si le fait que l’OS soit largement gratuit a permis l’émergence d’un large écosystème de constructeurs dans l’empire du milieu, la tendance est au grand n'importe quoi chez les constructeurs chinois avec des versions allant de la 2.1 à la 4.3 selon les modèles. Eviter la fragmentation est d'ailleur l'un des objectif de Google avec Android 4.4 (nom de code Kit-kat) supposé pouvoir tourner sur un grand nombre de configuration des moins performantes au plus avancées. Reste que pour la fin de l'année l'OS ne devrait être présent que sur une petite quantité de terminaux vendus sous la marque Google...

Un marché mondial dominé par Samsung

Le marché mondial des mobiles (smartphones, feature phones et téléphones traditionnels inclus) est désormais dominé par Samsung qui contrôle plus du quart des ventes (25,7 %) avec 117 millions de terminaux vendus, soit 19 millions de plus qu’en 2012. Nokia est n° 2 (13,8 %) avec 63 millions de terminaux livrés, en net recul par rapport aux 82,3 millions livrés l’an passé. Apple est n° 3 mondial (6,7 % de PDM) avec 30,3 millions de téléphones livrés soit 5,7 millions de plus qu’en 2012.

Pour approfondir sur Téléphonie mobile

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close