Les smartphones tirent péniblement un marché des mobiles stagnant

Le marché mondial des téléphones mobiles est resté atone au premier trimestre 2013, n’enregistrant qu’une très faible hausse de 0,7% en un an, a indiqué le dernier comptage du cabinet d’étude Gartner.

Le marché mondial des téléphones mobiles est resté atone au premier trimestre 2013, n’enregistrant qu’une très faible hausse de 0,7% en un an, a indiqué le dernier comptage du cabinet d’étude Gartner. Sur les trois premiers mois de l’année, il s’est écoulé presque 426 millions de terminaux (tous confondus), dont 226 millions uniquement au sein de la région Asie - Pacifique. Il s’agit de la seule région où les ventes sont en croissance, soutient le cabinet, citant une hausse de 6,4% des ventes en un an. Les ventes dans la zone EMEA ont chuté de 3,6% et celles de l'Amérique du Nord, de 9,5%. Les ventes de smartphones, aussi brillantes soient-elles, ne sont ainsi parvenues qu'à contenir le marché de justesse. Le segment des terminaux intelligents a cru de 42,9 % en un an, pour atteindre 210 millions unités écoulées. Sur ce créneau, Samsung, le plus gros vendeur de terminaux Android, profite de sa stratégie de ventes en masse pour conserver sa place de n°1 avec 30,8% du marché. Devant Apple à 18,2%, LG loin derrière à 4,8 %, Huawei (4,4%) et ZTE (3,8%). Pas de Nokia dans le Top 5 mais le constructeur finlandais a présenté ce jour son terminal Windows 8 Lumia 925 pour remonter la pente. Tous terminaux confondus, c’est également Samsung qui reste le n°1 des téléphones mobiles avec 23,6%. Devant Nokia (14,8%), Apple (9%) et LG (3,7%). Sans surprise, Android domine le marché des OS pour smartphones avec 74,4% du marché devant Apple à 18,2%. RIM et Microsoft, au coude à coude, se partagent la 3e et la 4e place, respectivement (3% et 2,9%).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close