Sony et Panasonic dévoilent leur Archival Disc

Les deux constructeurs profitent de l'ouverture du Cebit pour lever le voile sur un nouveau format de disque optique capable d'archiver 300 Go de données et à terme 1 To.

Profitant de l’ouverture du Cebit, Sony et Fujitsu, ont annoncé avoir terminé les travaux de définition d’un nouveau format de disque optique capable de stocker 300 Go de données dans sa première version et jusqu’à 1 To dans une version future.  En juillet 2013, les deux firmes avaient annoncé avoir entamé des travaux pour la définition de cette nouvelle génération de disques optiques, qui vise notamment le marché de l’archivage et qui porte le nom d’Archival Disc.

Le nouveau format reprend une partie des technologies développées pour les disques Blu-Ray, notamment les lasers bleus à 405nm. La grosse différence est que chaque disque dispose de trois couches par face (chaque couche contiendra dont 50 Go de données, soit le double d’une couche Blu-Ray actuelle. Le consortium Sony/Panasonic espère porter à terme la capacité des disques à 1 To en utilisant des technologies de traitement de signal plus avancées.

La roadmap du standard Archival Disc de Sony et Panasonic

La roadmap du standard Archival Disc

Il est à noter qu’au vu de l’application ciblée, les disques ne seront disponibles qu’en technologie dite « Write-Once », ce qui veut dire que la ré-écriture sur un média déjà enregistré sera impossible. Les Archival Disc sont donc des disques WORM (write Once, Read Many).

On peut noter que les constructeurs japonais ont toujours eu un tropisme pour les disques optiques Panasonic (Matsushita), Toshiba et Sony ayant énormément contribué aux développements des différentes technologies de disques optiques et magnéto-optiques du marché. Leurs travaux ont eu un impact énorme sur le marché grand public mais n'ont jamais vraiment réussi à déloger la bande, qui reste aujourd'hui le principal média utilisé pour les applications d'archivage. Il sera intéressant de voir si le nouvel Archival Disc aura plus de succès que ses prédecesseurs. Par rapport aux bandes, le nouveau support aura notamment l'avantage de la compacité et les mêmes bénéfices de temps d'accès que les disques optiques actuelles par rapport à la bande (il n'y a pas a rembobiner la bande pour trouver un fichier ou un répertoire précis). Le prix des futurs lecteurs comme des disques reste en revanche inconnu à ce jour.

Pour approfondir sur Archivage

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close