HP consolide une offre de chiffrement de bout en bout

HP vient de présenter Atalla, une gamme de solutions conçues pour aider à la protection des données sensibles en transit et au repos, en local comme dans des services Cloud, grâce au chiffrement.

HP vient de présenter sa gamme de solutions Atalla, conçues pour protéger les organisations à protéger leurs leurs données sensibles grâce au chiffrement, qu’elles soient en transit ou au repos, en local ou chez un fournisseur de services Cloud.

Pour cela, les solutions Atalla s’articulent notamment autours de HP Secure Encryption et HP Enterprise Secure Key Manager (ESKM) 4.0. Le premier vise à unifier et automatiser le chiffrement et le contrôle des accès aux données protégées. Le second doit permettre de centraliser l’administration des clés de chiffrement. Il supporte notamment le protocole KMIP d’interopérabilité validé par l’Oasis et est validé FIPS 140-2 niveau 2. ESKM 4.0 s’intègre en outre avec Atalla Cloud Encryption, une solution de chiffrement pour environnements Cloud publics, privés et hybrides, avec clé partagée - une partie de la clé est stockée par HP Atalla tandis que la clé maître est gérée par l’entreprise cliente. Atalla Cloud Encryption s’appuie concrète sur une appliance virtuelle pour Amazon Web Services, et déploiements VMware, ainsi que sur un agent de chiffrement pour les serveurs.

Plus loin, HP a également présenté Atalla Information Protection and Control (IPC). Avec cette solution, le groupe a l’ambition de proposer de quoi assurer l’automatisation de la classification des données, et l’application des politiques de protection des données sensibles, à l’échelle de l’organisation et de manière centralisée. Et cela que les données trouvent leur origine sur le Web, sur un service SaaS, au sein d’applications métiers, ou d’entrepôts de fichiers : l’agent résident sur le poste client assure le chiffrement et impose des restrictions d’usage - visualisation, modification, copie, impression, sauvegarde - en fonction de la classification, et quel que soit le vecteur de transfert vers l’extérieur - terminal, clé USB ou encore service de partage de données Cloud. Atalla IPC s’intègre notamment avec les serveurs Exchange et permet l’extension des règles Active Directory aux terminaux mobiles iOS, Android, et BlackBerry.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close