L’Enisa et Europol, partenaires contre la cybercriminalité

L’Agence européenne pour la sécurité des réseaux et de l’information et Europol viennent de conclure un accord stratégique de coopération dans la lutte contre la cybercriminalité.

L’Agence européenne pour la sécurité des réseaux et de l’information (Enisa) et Europol ont signé, jeudi 26 juin, un accord stratégique visant à améliorer la coopération entre les deux entités et, plus particulièrement, le centre européen de lutte contre la cybercriminalité, l’EC3, abrité par Europol. Dans un communiqué, l’Enisa précise que cet accord ne couvre pas l’échange de données personnelles mais plus particulièrement « l’échange de connaissance et d’expertise spécifiques, l’élaboration de rapports de situation généraux, les fruits d’analyses stratégiques et de pratiques de références, et le renforcement des capacités à travers la formation et la sensibilisation pour protéger la sécurité des réseaux et de l’information à l’échelle européenne ».

Comme l’agence le rappelle, l’Enisa et l’EC3 travaillent depuis toujours main dans la main, notamment dans la lutte contre les botnets, dans l’élaboration et la mise en place d’exercices tels que Cybereurope, ou encore dans celle d’un guide des pratiques de référence pour les Cert. Mais Udo Helmbrecht, directeur exécutif de l’Enisa, et Rob Wainwright, directeur d’Europol, souligne dans une déclaration commune l’importance de ce nouvel accord pour « lutter contre des cybercriminels toujours plus compétents et qui investissent plus de temps, d’argent et de moyens humains dans des attaques ciblées. Notre accord démontre notre engagement à apporter chacun notre part d’expertise et à soutenir nos efforts respectifs pour faire de l’Europe un endroit plus sûr en ligne ».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close