Cet article fait partie de notre guide: PaaS : où en est le marché ?

AWS veut séduire les développeurs d'applications mobiles

C'est lors de l’AWS Summit, qui s'est tenu à New-York la semaine dernière, qu'Amazon a lancé un SDK et deux nouvelles fonctionnalités Cloud (Amazon Cognito et Amazon Mobile Analytics) à destination des développeurs d’applications mobiles.

C'est lors de l’AWS Summit, qui s'est tenu à New-York la semaine dernière, qu'Amazon a lancé  un SDK et deux nouvelles fonctionnalités Cloud (Amazon Cognito et Amazon Mobile Analytics) à destination des développeurs d’applications mobiles.

Première brique de ce nouveau backend, Amazon Cognito gèrer l'authentification utilisateur ainsi que la synchronisation de son identité et de ses données entre différents appareils. Le composant peut s'interfacer avec d'autres services d’identification et de synchronisation comme ceux de Facebook ou de Google+. Rien de bien nouveau diront certains, mais Amazon assure que Cognito simplifie ces process. A noter qu'il permet également aux développeurs d'autoriser une utilisation sans authentification de leurs apps pour, par exemple, la tester de manière « anonyme » avant de décider de partager ses informations personnelles si celles-ci sont requises.

Autre champs d'application de cette brique : le mode hors-ligne. Cognito vient en effet avec une base de donnée locale (SQLLite) pour stocker les informations en mode hors connexion en attendant de pouvoir les synchroniser avec la Cloud d'Amazon dès que l'application est à nouveau reliée au réseau.

Deuxième outil annoncé :  Amazon Mobile Analytics. Comme son nom l'indique, le service permet de collecter et d’analyser facilement les données globales d’utilisation des applications – mais pas celles d'un utilisateur particulier précise Amazon. Les indicateurs suivis sont classiques : nombre d'utilisateurs mensuelles ou quotidiens, rétention et désinstallation, revenus générés sur la journée, etc. Il est également possible de configurer des suivis spécifiques (comme le nombre de partages de contenus in-app, par exemple).

Un nouveau SDK pour iOS, Android et Fire OS (fork maison d'Android qui équipe les appareils d'Amazon) qui intègre Cognito et Mobile Analytics vient chapeauter ces deux annonces. Il permet par ailleurs de connecter les applications à d’autres services d’AWS comme S3, DynamoDB ou Kinesis.

Incontournable dans le PaaS et le IaaS, AWS n'est pas encore aussi populaire dans le développement mobile et le BaaS (Backend as a Service), un domaine pourtant prometteur du Cloud. Pour gagner des parts de marché, le géant des services hébergés a donc décidé de lancer ses nouvelles offres avec une tarification compétitive. Cognito est par exemple gratuit en dessous d'un million de synchronisations par mois et 10 GB de données hébergées (une offre néanmoins limitée à un an). Quant à Mobile Analytics, il est gratuit jusqu'à 100 millions de métrics par mois.

Amazon aura malgré tout fort à faire face à la concurrence déjà installée d'acteurs généralistes comme Microsoft (Azure Mobile Services), Google (Mobile backend dans Google App Engine) ou Facebook (avec sa plate-forme Parse rachetée en avril dernier) ou plus spécialisés comme MicroStrategy (et sa Mobile App Platform).

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close